Le plus grand drame humain actuellement

D’un côté l’influence de l’Iran sur la rébellion, qui domine le terrain, et de l’autre les bombardements de la coalition arabe menée par l’Arabie Saoudite qui touchent les civils.
La guerre est venue s’ajouter aux malheurs du pays le plus pauvre de la péninsule arabique, un des moins développés du monde.
Déchiré par une révolution en 2011, qui a entraîné le départ du dictateur Ali Abdallah Saleh, le pays a basculé dans la guerre civile, notamment en raison du désir de revanche de ce dernier, allié aux rebelles Houthis, par ailleurs soutenus par l’Iran voisin.
Le Yémen subit en outre depuis des années la terreur des jihadistes d’Al-Qaeda.
Mais réduire le conflit à une opposition entre sunnites et chiites ne rendrait pas compte du rôle majeur des forces régionales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *