… Depuis que j’ai vu Suzette…

Ce chirurgien Italien avait déjà greffé la tête d’un singe sur le corps d’un autre il y a quelques années… avec un succès relatif. Le singe était vivant mais paralysé…

Le chirurgien espère prouver que la conscience humaine n’est pas produite par le cerveau et que au contraire, elle survit à la mort. « La greffe de tête peut en être une preuve. Comme vous le savez, la tête sera totalement détachée, sans sang ni oxygène. Autrement dit, la tête sera morte de façon clinique et au moment où la tête sera ressuscitée, le patient nous racontera ce qu’il a vue » précise Sergio Canavero. Cette opération médicale pourrait permettre de découvrir ce qu’il se passe après la mort. La preuve que la conscience ne vient pas du cerveau ?

De manière moins sulfureuse et surtout beaucoup moins contestable, une étude très intéressante a été faite sur le siège de la mémoire à partir d’une expérience sur des vers d’eau dont la particularitė est que lorsqu’on leur coupe la tête (donc le cerveau), elle repousse en 15 jours Elle démontre qu’a minima, le siège de la mémoire n’est pas QUE dans le cerveau.

vous en trouvrez le compte-rendu ici : « La tête d’un ver décapité repousse… avec sa mémoire »
et là:  « Une mémoire stockée ailleurs que dans le cerveau ? »

Troublant et passionnant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *