Natacha Quester-Séméon de #JamaisSansElles

… a reproché les « promesses » non tenues « du candidat Macron », qui s’était engagé à faire de l’égalité femme-homme « une grande cause nationale », et de dédier à ces questions « un ministère plein et entier ». À la place : « on a pu voir une réduction de 25% du budget du secrétariat d’État. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *