Notre enseignement de l’histoire islamique est délirant

… a déclaré chercheur irakien Ghalib Al-Chahbandar
 » S’il y a un crime dans les programmes des écoles primaires et des lycées, il est dans l’enseignement de l’histoire islamique. » Selon lui, les programmes d’études de l’histoire sont  » délirant et exagérées . »  » Nous devrions présenter les massacres et l’injustice aux côtés des victoires et des bonnes actions, » a-T-il déclaré, dans un entretien avec la chaîne de télévision irakienne Dijlah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *